Le Laboratoire Procédés et Ingénierie en Mécanique et Matériaux (PIMM – UMR CNRS 8006) d’Arts et Métiers a vu l’ambitieux projet ReMAP qu’il a déposé être accepté dans le cadre d’Horizon 2020 “Societal Challenges: Maintaining industrial leadership in aeronautics”. Une nouvelle occasion pour le PIMM de mettre à profit ses compétences en contrôle santé embarqué.

Des travaux de recherche innovants pour l’aéronautique

ReMAP (Real-time Condition-based Maintenance for Adaptive Aircraft Maintenance Planning) a pour ambition de proposer un framework innovant permettant d’aller vers une implémentation fiable du principe de « maintenance conditionnelle » : appliqué à l’aéronautique, il propose que les avions ne soient maintenus qu’en cas de besoin réel et non à intervalles réguliers comme c’est le cas actuellement. L’application d’une telle stratégie de maintenance est susceptible de générer à la fois un gain en termes de sécurité mais aussi une réduction des coûts de maintenance.

L’expertise du PIMM au service d’un projet ambitieux

Dans ce contexte, ReMAP a quatre objectifs :
– l’élaboration d’algorithmes de contrôle de la santé des structures et de pronostics validés dans des conditions de vols nominales et non-nominales ;
– la définition de stratégies de maintenance adaptatives prenant en compte l’état réel de l’avion à un instant donné ;
– la gestion des risques associée à cette démarche de façon à informer les instances de régulation ;
– la définition de standards pour les différentes étapes liées à cette méthodologie.

L’équipe DYnamique Structures Systèmes et Contrôle (DYSCO) du PIMM est principalement impliquée dans le premier objectif. Des échantillons endommagés seront testés au laboratoire de façon à évaluer différents algorithmes de contrôle de la santé des structures qui seront imaginés par l’équipe. Des essais sur pièces réelles seront réalisés par la suite afin de les valider.

Les partenaires du projet sont :
Technische Universiteit Delft – TUD (Coordinateur), Embraer Portugal S.A. – EMBR, Smartec – STEC (SME), ATOS Origin Integration S.A.S., Instituto Pedro Nunes – IPN, United Technologies Research Centre – UTRC, CEDRAT Technologies – CTEC (SME), Koninklijke Luchtvaart Maatschappij N.V. – KLM, University of Coimbra – UC, Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers – ENSAM-PIMM, Office National D’Etudes et de Recherches Aerospatiales – ONERA, University of Patras – UPAT.

Dans la lignée du projet AIRCELLE-CORALIE, sur le contrôle santé embarqué (Structural Health Monitoring, SHM) de nacelles de moteur d’avion, ReMAP va permettre au laboratoire de mettre à profit et de renforcer ses compétences sur la thématique SHM.

Nazih Mechbal & Marc Rebillat

Maîtres de conférences aux Arts et Métiers, Equipe DYSCO, PIMM