Le Laboratoire Procédés et Ingénierie en Mécanique et Matériaux (PIMM – UMR CNRS 8006) d’Arts et Métiers a remporté le nouveau projet européen Assala, dont l’objectif est l’optimisation de la production de pièces par fabrication additive, une compétence bien établie au sein du PIMM.

L’aéronautique et l’innovation

L’aéronautique a toujours été en première ligne en matière d’innovations technologiques. En cela, la fabrication additive est une solution privilégiée de l’industrie, car elle permet de répondre à de nombreuses problématiques, notamment de consolidation de la conception et de l’amélioration de la fiabilité des pièces.
Le projet Assala a été initié par GKN Aerospace, fournisseur de premier rang pour de nombreux constructeurs aéronautiques et motoristes. Il est coordonné par la Fundacion Tekniker, un important centre technique en Espagne.

Le défi à relever

Francisco Chinesta, du PIMM, va devoir envisager tous les possibles lors de la fabrication d’une pièce en impression 3D pour faire les choix les plus pertinents afin d’avoir la meilleure pièce, et si besoin anticiper et corriger toute difficulté qui pourrait survenir. Dans le processus de fabrication additive, de nombreux facteurs entrent en effet en jeu, contribuant à une distorsion résiduelle de la pièce fabriquée due aux couplages thermomécaniques, impliquant également des transformations métallurgiques.
De plus, la prédiction des corrections à apporter au procédé doit être instantanée et étant donné que les séries sont fabriquées en nombre limité, il est difficile de se baser sur l’expérience acquise, la première pièce doit être la bonne.

Le partenariat

Assala démarrera début 2019 pour une durée de 2 ans et demie. Le livrable attendu se composera d’une méthodologie et d’algorithmes permettant d’optimiser les procédés de fabrication additive à travers des simulations en temps réel et des techniques d’analyse capables de contourner l’explosion combinatoire.

La Fundacion Tekniker dispose des machines de fabrication additive à l’échelle industrielle dont nous avons besoin pour réaliser les expériences. Arts et Métiers apporte son expertise en intelligence artificielle et en simulation. De plus, la fabrication additive est l’une des thématiques phares de l’établissement, pour laquelle l’école est reconnue à l’international.

Francisco Chinesta

Professeurs des universités aux Arts et Métiers - Equipe DYSCO, PIMM - Membre honoraire de l’Institut Universitaire de France et membre de l’Académie Royale d’Espagne