L’Association Française de Mécanique (AFM), qui regroupe plus de 2 000 adhérents industriels et académiques de la discipline, donne à l’occasion de ses 20 ans un éclat particulier à sa Journée Annuelle 2018.

La Mécanique est une désignation qui, auprès du grand public notamment, prête à confusion en restant attachée à l’idée de « garagiste ». Or, la science mécanicienne avec ses prolongements industriels et technologiques est une science moderne, en renouvellement, apportant et se nourrissant des progrès de sciences connexes comme l’informatique et les mathématiques appliquées, l’optique, la mécatronique aérospatiale et du transport. La « mécaniscience » académique trouve une place de choix dans les organismes de recherche, les universités généralistes et technologiques et les écoles d’ingénieurs telles que l’ENSAM. D’un point de vue économique, le secteur industriel couvert par la discipline est un des plus importants en France et en Europe. La Mécanique s’inscrit dans la continuité de ses traditions industrielles et contribue à la modernisation de la France en étant par exemple au cœur de l’industrie du futur.

Les conférences prévues lors de la Journée Annuelle 2018 sont une illustration de ce que la Mécanique apporte à des secteurs et applications très variés. Elles ont étémajoritairement confiées à des confrères « non mécaniciens » qui travaillent main dans la main avec l’AFM : des entreprises industrielles ou commerciales de toutes tailles et des laboratoires publics comme l’Institut de Biomécanique Humaine Georges Charpak des Arts et Métiers Paris. Le Professeur Philippe Rouch, son Directeur, reviendra sur la modélisation biomécanique personnalisée du corps humain, ses enjeux, ses avancées et les challenges cliniques et industriels.