Dans le cadre du développement des produits sportifs qui deviennent de plus en plus techniques, la société DECATHLON et son Centre de Recherche & Développement DECATHLON SportsLab* spécialisé sur le corps humain collaborent avec l’institut Carnot ARTS afin de développer et tester de nouveaux concepts : l’exemple des chaussures pour les jeunes joueurs de tennis.

L’entreprise et l’innovation

Depuis 1976, la société Décathlon s’est implantée dans notre espace sportif. Dès 1986, Décathlon a entrepris de concevoir et de fabriquer ses propres produits en se différenciant sur leur prix et sur leur technicité. De fait, l’innovation est devenue un axe très important de son développement. En 2005, les « Innovation Awards DECATHLON » ont été créés pour récompenser les meilleurs développements de produits au sein de l’ensemble de l’entreprise. Pour toujours se trouver à la pointe de l’innovation*, l’entreprise a développé des partenariats de recherche avec des laboratoires, dont le LAMIH, UMR CNRS 8201, de l’Université Polytechnique des Hauts de France.

Le défi à relever

Les chaussures de tennis sont développées depuis de nombreuses années par différentes marques qui se livrent une importante concurrence. En général, les chaussures des jeunes (taille enfant) ne sont que des réductions des chaussures destinées aux adultes. Pourtant, le pied de l’enfant est un pied différent qui se développe avec la croissance et il est très important de tenir compte de ce développement dans la conception de la chaussure : le pied de l’enfant n’est pas le pied de l’adulte en miniature.
La collaboration a donc porté sur :

  • La détermination des caractéristiques spécifiques du pied de l’enfant
  • La conception d’une chaussure adaptée à sa morphologie et à sa pratique
  • Le suivi à long terme de jeunes sportifs jouant avec des chaussures mieux adaptées

Pour mettre en place cela, des évaluations régulières des jeunes tennismen ont été proposées et 2 groupes de tennismen ont été suivis : « témoins » et « prototypes ». Le suivi a consisté à évaluer la gestuelle des jeunes tennismen dans des situations de tennis reproduites au laboratoire et de faire de l’analyse du mouvement (cinématique et dynamique) pour quantifier l’influence des prototypes par rapport à des critères de performance mais aussi de confort et de santé.

Le partenariat

Pour mener à bien ce projet, le laboratoire LAMIH, UMR CNRS 8201 et la société Décathlon ont collaboré au travers d’une thèse CIFRE dont l’objectif était de développer une nouvelle chaussure destinée aux jeunes tennismen en tenant compte des processus de développement de l’enfant pour minimiser les risques de blessures.

Légende photo : Système de capture du mouvement pour l’enregistrement du geste du sportif.

* https://conseilsport.decathlon.fr/decathlon-40-ans/linnovation-chez-decathlon-tp_8640 

Décathlon a souhaité travailler ce sujet avec l’Université Polytechnique des Hauts de France pour trois raisons principales : la première est la proximité géographique des deux entités qui facilitait les échanges, la seconde réside dans l’expertise en biomécanique et en ergonomie du LAMIH et, pour finir, la qualité des installations.

Nils Guéguen

Leader du Laboratoire des Sciences du Mouvement, DECATHLON SportsLab, Decathlon Campus, Villeneuve d’Ascq - nils.gueguen@decathlon.com