L’institut Carnot ARTS a apporté ses compétences technologiques à la fonderie Dejoie en matière d’optimisation de la conception des outillages métalliques de coulée des alliages d’aluminium, par simulation numérique.

L’entreprise et l’innovation

Dejoie est une fonderie d’aluminium créée en 1929, spécialisée notamment dans la fabrication des boîtes aux lettres pour la Poste Française (depuis 1949) dont elle est l’unique fabricant agréé. La société fabrique et distribue également des scellés (plomb, étain et plastique) et d’autres pièces moulées.

La fonderie Dejoie propose à ses clients une prestation très large, de la pièce brute ou finie (Traitement thermique, atelier de peinture intégré, usinage : conventionnel et numérique) jusqu’aux sous-ensembles montés. Pour apporter une solution aboutie aux projets, la société DEJOIE s’entoure de partenaires aux savoir-faire complémentaires : design, mécanique, thermoformage plastique, fonderie spécifique…

Le défi à relever

A partir de la conception de l’outillage de moulage en coquille métallique par l’entreprise, le défi est de réaliser une simulation numérique du comportement au remplissage et à la solidification de la grappe contenue dans cet outillage. L’objectif est ensuite de prévoir le niveau de qualité des futures pièces produites en série, de dénoncer les défauts probables et de proposer des corrections de géométrie de la pièce et de l’outillage ainsi que des procédures de fabrication afin d’augmenter la fiabilité de la production future.

De plus, en cours de production, la simulation est utilisée pour mieux comprendre l’apparition de défauts en trouvant la cause des dérives du process de fabrication et y remédier.

Le partenariat

Le partenariat a débuté en 2009 afin d’aider la Fonderie Dejoie à remporter l’appel d’offres européen des nouveaux designs de boîte aux lettres – appel d’offres remporté en 2010.

Pour pallier la réduction prévisible des commandes de boîtes aux lettres de La Poste, la fonderie Dejoie a cherché à se diversifier. L’apport d’expertise du laboratoire LAMPA en matière de fonderie, métallurgie et simulation numérique leur a permis de prendre confiance en leur potentiel technique et de se lancer dans la prise de marchés de pièces très diverses (mobilier urbain, médical, sports et loisirs, bâtiment, biens d’équipements industriels…) et de produire tous types de pièces en alliage d’aluminium jusqu’aux sous-ensembles montés.

 

.

Nous sommes très fiers d’avoir pu accompagner, avec succès, la fonderie Dejoie dans la mutation technologique qui s’imposait à elle, suite à la réduction inéluctable du marché des boîtes aux lettres. Nous situant à la charnière de la chaîne de décision du lancement de fabrication des outillages, notre expertise accompagnée par la simulation numérique a dû s’affiner au cours des années afin d’être la plus prédictive possible. 

Christian Gerometta