Deux des laboratoires de l’institut Carnot ARTS ont renforcé leur collaboration avec le monde socio-économique en s’associant avec des industriels.

Une chaire industrielle pour l’étude des phénomènes vibratoires non linéaires dans les transmissions automobiles

Le 17 octobre 2018, une chaire industrielle a été lancée par Arts et Métiers entre le Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes Physiques et Numériques (LISPEN EA 7515) du campus de Lille et Valeo. Cette dernière est dédiée à l’étude des phénomènes vibratoires non linéaires dans les transmissions automobiles du futur afin d’améliorer le confort des passagers.

Après 3 années de collaborations entre les équipes Arts et Métiers et celles du site Valeo d’Amiens (Transmission Systems) et l’aboutissement d’une thèse de doctorat, formalisée par des publications d’articles de recherche et de brevets, de transferts de technologie et une industrialisation en cours, ce partenariat entre Arts et Métiers et Valeo prend la forme d’une chaire industrielle d’une durée de 5 ans : elle engagera des travaux de thèse, de post-doctorat, de formation d’ingénieurs et organisera des événements de diffusion et d’échanges scientifiques.

La maîtrise des bruits et vibrations dans les différents équipements développés par Valeo dans la chaîne de transmission est un prérequis. Le LISPEN, spécialiste des phénomènes vibratoires non linéaires, développe des techniques de calculs et d’optimisation dédiées à ces systèmes.

Le LISPEN met en synergie les compétences d’enseignants-chercheurs autour de la maîtrise du développement et l’exploitation des systèmes dynamiques multiphysiques et virtuels pour l’industrie du futur.

 

MaHTEO, nouveau laboratoire commun pour la sécurité des systèmes oxygène

Air Liquide et le Laboratoire Procédés et Ingénierie en Mécanique et Matériaux (PIMM) du campus Arts et Métiers de Paris se sont associés le 12 novembre dernier pour créer un laboratoire commun d’études des interactions entre métaux liquides et environnement gazeux à haute température : MaHTEO, Matériaux à Haute Température, Environnement gazeux et Oxygène.

Les deux axes de recherche principaux porteront sur la combustion assistée par laser et la fabrication additive. L’un des objectifs est d’augmenter la sécurité des installations d’oxygène. Sur le long terme, l’équipe du laboratoire prévoit la réalisation d’un outil numérique d’aide au design de systèmes oxygène.
De même, la compréhension fine des interactions gaz de couverture/métal liquide dans le domaine de la fabrication additive par fusion laser est un enjeu majeur dans la maîtrise de la qualité finale des pièces réalisées. Le développement et la généralisation de cette technologie passe par des études fondamentales de l’interaction entre un faisceau laser, un lit de poudre et un environnement gazeux.

Cette collaboration permettra au PIMM et à Air Liquide de mutualiser leurs ressources autour d’un programme de recherche commun et facilitera ainsi le montage de projets collaboratifs et l’ouverture vers de nouveaux partenaires académiques et industriels pour répondre aux défis scientifiques et technologiques visés.

Le PIMM rassemble une vaste gamme de spécialistes allant de la mécanique des matériaux et des structures à la métallurgie et la chimie des polymères, des procédés de mise en forme et d’assemblage aux méthodes avancées de la simulation numérique. Les recherches sur les procédés laser et les procédés de mise en forme des polymères s’appuient sur un vaste ensemble de moyens expérimentaux.