Institut de Mécanique et d’Ingénierie – I2M

Institut de Mécanique et d’Ingénierie – I2M

Le Laboratoire « Institut de Mécanique et d’Ingénierie – Bordeaux » (I2M, CNRS UMR 5295) a été créé le 1er janvier 2011, sous l’impulsion conjointe du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, du CNRS et des tutelles locales et nationales (et avec l’assentiment total en AG des personnels concernés), et après l’évaluation AERES favorable (globale « A » et 3A+/1A/2B par ) conduite en 2010.

L’I2M est le résultat de la fusion-recomposition profonde de trois UMR et de 3 EA (*) rassemblant la quasi-totalité des personnels sur le site bordelais relevant des CNU 60 et 62 et des sections CNRS 9 et 10. Ainsi tout le spectre de la Mécanique au sens large, puisqu’allant de la Mécanique des Solides et des Systèmes, de la Mécanique des Fluides et les Transferts, au Génie Civil, au Génie Mécanique et au Génie des Procédés est couvert. Ceci confère à l’I2M une cohérence, une force et des capacités à répondre collectivement à des défis scientifiques, techniques, économiques et sociétaux larges, tout en restant ouvert sur les champs disciplinaires présents sur Bordeaux : Chimie/Matériaux, Mathématiques Appliqués, Physique/Laser, Electronique/Systèmes, Environnement/Energie.

Le Laboratoire, UMR, est rattaché à quatre tutelles, le CNRS (Institut INSIS)l’Université de Bordeaux Bordeaux INP (Ecoles ENSCBP et ENSEIRB-MATMECA ), et l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers ParisTech. En outre elle a un statut d’Unité Sous Contrat (USC) avec l’INRA (Dpt CEPIA).

(*) ex-UMRs CNRS : LMP, TREFLE, US2B; ex-EAs : LAMEFIP, LGM2B, GHYMAC

POSITIONNEMENT SCIENTIFIQUE

L’institut I2M (Mécanique et Ingénierie) couvre l’ensemble du spectre comme décrit ci-dessus : ses compétences et son offre sont donc homogènes, continues et font appel à la fois à des approches théoriques de qualité(comportement des matériaux sous sollicitations par exemple), des méthodologies expérimentales de pointe (en Contrôle Non Destructif par exemple) ou encore des méthodes numériques « intensives » reconnues et largement utilisées nationalement (en Mécanique des Fluides notamment).

 

I2M revendique à la fois une recherche fondamentale de qualité, attestée par une production d’articles significative et la présence dans des réseaux locaux (IdEx, LabEx AMADEUS et CPU), nationaux (GDR CNRS) et internationaux (7ème PCRD) et un rôle important dans la diffusion et la valorisation de cette recherche au travers derelations partenariales fortement développées. Nous sommes présents et très actifs dans les secteurs couverts par les Pôles de Compétitivités : « Aerospace-Valley » (Composites, CND, Procédés), « Xylofutur » (Bois), « Avenia » (Energie) l’EquipEx « Xyloforest » ou encore le Cluster CREADH (Génie Civil et Energie Bâtiment).

 

Une particularité de I2M est son lien fort (et historique, beaucoup d’entre elles émanant d’anciennes Cellules de Transfert, telles que « Thermicar », « Ecocampus », « LMP-Transfert ») avec des structures de valorisation en pleine expansion : NOBATEK (bâtiment), CANOE (CND acoustique, composites), FAHRENHEIT (CND thermique), auxquelles s’ajoutent les plateaux locaux ou réseaux (PERME/ENSAM, PTAU,..). De ce fait, nous sommes également associés à des actions d’envergure en cours de montage en relation avec les IdEx : INEF4, IRT AESE-CMC.

 

Une autre particularité pour un laboratoire d’Ingénierie est l’ouverture vers des sujets où la dimension sociétaleest importante. Dès que l’on parle d’Energie ou d’Environnement par exemple, cette dimension SHS est en effet indissociable d’une approche « sciences dures » : les comportements humains (thermique du bâtiment, gestion de l’eau, …), les risques encourus (sols, déchets, …), voire la dimension économique (recyclage) doivent être intégrés. Ceci nous amène à construire des partenariats avec des collègues d’horizon très divers (ENS d’Architecture et de Paysage de Bordeaux, ENS de Cognitique, ABES, mais aussi le laboratoire PACEA pour les opérations « Grottes Ornées (Lascaux)».

 

I2M est fortement ancré en Région, ce qui ne veut pas dire repli sur un territoire : I2M a des partenariats académiques mais aussi industriels forts à l’échelle nationale et internationale (Espagne, Angleterre, Allemagne, Canada, ..) mais surtout se positionne depuis sa création sur de nombreux programmes européens : SAM-SAA(Stockage énergie solaire) dont nous assurons la coordination, ELUBSYS (Lubrification Moteurs Aéronautique], AIR_CRAFT_FIRE (Thermique- Sécurité incendie en aéronautique), DURATINET (Génie Civil – Routes), SYNAPSE (Thermique – Mémoires à Changement de Phase).

En savoir plus